Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
regards

regards

Menu
Être et paraître

Être et paraître

Être et paraître

 

Être et paraître, 

La vie aristocratique au XVIIIe siècle

Château de La Roche-Guyon

 

vernissage samedi 11 avril 15h00

 

 

 

Un samedi calme au bord de l'eau ,

presque à la campagne. 

 

 

 

Vidé de ses meubles, le château des La Rochefoucauld, a été un lieu d’émulation

pour la pensée des Lumières et pour le développement de l’art décoratif

en particulier du temps de la duchesse d’Enville.

Le musée national de la Renaissance, qui a ouvert en 1977 au château d’Écouen,

a été créé avec les collections du musée de Cluny (Paris) datant d’après 1500.

Parmi ces oeuvres se trouvent de nombreux objets du XVIIIe siècle conservés en

réserve, car ils n’entrent pas dans la période chronologique d’un musée consacré

à la Renaissance. Néanmoins propriétés de l’État, ces oeuvres ont vocation

à être présentées au public.

Ainsi, grâce à quatre-vingt-cinq oeuvres prêtées par le musée national de la

Renaissance, le quotidien de l’aristocratie du XVIIIe siècle revit dans les grands

salons du château ornés de leurs lambris d’époque.

L’exposition, articulée en dix vitrines, suit le déroulement d’une journée de la

haute société des Lumières, en abordant les thèmes suivants : toilette et soins,

parure et élégance, arts de la table, lecture et écriture, jeux et divertissements,

priser et fumer, ouvrages de dames, prières et dévotions, armes d’apparat et

chasse. Cette présentation vise à faire comprendre la fonction de ces objets, la

préciosité de leur décor et leur utilisation. Elle propose une autre approche des

arts décoratifs non fondée sur l’évolution des styles et des techniques mais sur

l’histoire des civilisations et des moeurs.