Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
regards

regards

Menu
Pour un chocolat chaud à l'ancienne

Pour un chocolat chaud à l'ancienne

 

 

 

 

DSCN0103B

 

 

 

Je chantais tout bas, 

comme un secret ou une formule magique.

Le nuage que je suivais à vélo.

 

 

Derrière, chaque dune de la plage était un pays

où poussaient de petites baies blanches sur des arbustes minuscules. 

 

Et la dune devenait pour la bande une sorte de terre promise, 

liée à d'énigmatiques merveilles, 

au monde de la lune et des vélos, 

des choses rondes, rapides, dorées et mystérieuses,

de ce qui brille, 

de ce qui tourne et disparaît. 

 

Dans le sable, des lambeaux de souvenirs se glissaient.